Poser une terrasse en bois

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Il n'est pas très difficile, ni très couteux, de réaliser une terrasse en bois. En étant assez rigoureux sur la réalisation, elle pourra durer très longtemps. Je vais prendre l'exemple de l'entrée de ma maison, que j'ai traité comme une terrasse en bois.... Voici le résultat final :

L'entrée, avant
avant
L'entrée, après
après

Les lames

Il s'agit de lames en pin du Nord (made in France) de 27mm d'épaisseur (il ne faut pas lésiner sur l'épaisseur). Les lames font 14,5cm de largeur et 3,60m de long et sont traitées autoclave classe 4 CTB B+ (obligatoire pour une bonne tenue en pose horizontale). Ne surtout pas acheter vos lames en grande surface de bricolage car pour le même prix, vous aurez largement mieux chez un professionnel (lames non voilées, traitées à coeur, cerclées et maintenues par petites bottes...).  Il faut compter environ 22€ par m² de lames.

Les lambourdes et la visserie

Pour une bonne ventilation, il est souhaitable d'avoir 70mm sous les lames. J'ai opté pour des lambourdes de 70mm x 45mm, traitées autoclave classe 4. Elles seront posées sur la partie la moins large. Je compte un entraxe de 50cm entre chaque lambourde.

Concernant la visserie, acheter aussi chez un professionnel, elle ne sera pas plus chère, mais de meilleure qualité. J'ai pris des vis inox 5 x 60mm à empreinte torx (on double l'épaisseur de la lame pour avoir la longueur de vis). Compter 30€ les 400 vis environ.

Autres fournitures

  • Comme je pose ma terrasse sur sol meuble, je vais enterrer des parpaings comme support puis fixer les lambourdes avec des chevilles à frapper.
  • Acheter du feutre géotextile, à poser sur le sol et les parpaings afin de limiter les pousses de plantes diverses
  • Un produit spécial traitement des "coupes de bois autoclaves". En effet, à chaque fois que l'on coupe une lambourde, une lame etc... il faut passer ce produit au pinceau. C'est très rapide, et celà aura un gros impact sur la durée de vie de la terrasse !
  • Indispensable : des cales "fourchette" en PVC afin de pouvoir caler les lambourdes très précisément tout en les isolant de l'humidité du sol. J'ai trouvé un produit fabuleux au rapport qualité/prix imbattable et qui permet de caler au millimètre près et sur la hauteur de son choix :

Outillage

On pense souvent qu'il faut être très bien outillé pour se lancer dans ce genre de travaux... En fait, je n'ai pas acheté grand-chose que je n'avais déjà.

  • Une perceuse et des forêts bois
  • Une scie manuelle à bois à denture fine (pour couper les lambourdes et les lames)
  • Un marteau, une règle de maçon (pour les niveaux) et un niveau à bulle
  • Une équerre et un crayon de bois
  • Des sangles (si une lame est légèrement tordue, on peut la contraindre
  • Une visseuse sans fil (la mienne est très basique) et embout torx adapté aux vis
  • Un pinceau pour le traitement des coupes

Le seul outil que j'ai acheté spécialement est le foret-fraise pour prépercer les lames tout en fraisant le trou de la tête de vis, le tout avec une butée pour ne pas fraiser trop profond. Ce petit accessoire est indispensable, fait gagner beaucoup de temps tout en faisant du travail très soigné.

Pour les photos de la réalisation, voir l'article suivant

3 commentaires

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot oflmk ?